Jésus... Qui est-il ? (3/3)

Publié le par Birus et Coolus

Ce bébé, du fait de sa naissance, apporte la "paix sur la terre" 

page26-image1-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

 

Un peu après, comme y a toujours une sorte de mystère qui plane sur l'indentité du petit, comme si on nous cachait quelque chose, l'ange vient lever le secret. 

 page29-image4-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

A son tour, le lapin vient dire au boeuf  ce qu'il a entendu sur l'enfant. Ca a l'air d'être un sacré scoop.

 

Scoop, c'est certain.
Sacré, c'est certain aussi.

 

Il dit juste trois mots : "le petit bébé minuscule de rien du tout..."

page30-image2-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

Bon, comment concilier un bébé tout fragile avec un Dieu Tout-puissant ? C'est là qu'est la clef de la Révélation.

L'union hypostatique, dont on parlait tout à l'heure, c'est le fait qu'en une seule hypostase (une seule personne), il y a deux "natures"; une nature divine et une nature humaine.

La nature divine, c'est le fait d'être Dieu, donc éternel, tout-puissant etc etc... 

La nature humaine, c'est le fait d'être créé, donc fini, sujet au vieillissement, à la souffrance... 

 

En d'autres termes, Jésus, dans sa seule personne, est 100% Dieu ET 100 % homme (et non pas 50% / 50%).

Le boeuf a bien compris...     

page30-image7-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

  

L'éléphant aussi :

 

page47-image1-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

  page41-image4-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

 

Les bergers également (page 41 image 4) :

 

 

 

 

page30-image6-Lapinbleu-Nuit blanche a BethleemMais si le boeuf se rend compte que c'est quelque chose d'extraordinaire,

 

il a sa propre vision de Dieu qui n'est pas celle du "vrai" Dieu (Page 31 image 1) 

 

   

Jésus, en effet, n'est pas venu pour punir ou condamner.

Il est venu pour pardonner, relever, faire vivre.

 

C'est le sens de cette image (Page 39 image 6) :

  page39-image6-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

 

Ici, Jésus est représenté par le symbole de la source entre les deux personnages.

La source, c'est l'amour qui déborde de son coeur pour chacun des êtres humains (toi compris) Jean 19,37.

 

Cette source permet :

-la réconciliation (voir l'article sur l'amitié)

-le relèvement, la dignité (voir l'article sur le symbole de la couronne)

-le jaillissement de la vie (la végétation qui pousse sur cette image est un flot de vie) 

 page35-image6-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

 

Il y aurait encore des choses à dire sur Jésus dans cette BD. Arrêtons-nous à 3 éléments :

 

1. On devine que Jésus aura un rapport avec la croix, le calvaire.

Mais ce sera dans le troisième volume de cette trilogie.

 

 

2. Jésus, c'est celui nous apprend à prier le Père.

(regarder les deux dernières bulles des moutons, dans la case suivante (Page 41 image 5)

 

 page41-image5-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

 

Et enfin, la remarque "tu as vu, il est lainé, l'aîné d'une multitude" se rapporte à une parole de la Bible (Romains 8,29)

Jésus est le Fils de Dieu. Il appelle Dieu "Père" et nous réconcilie avec Dieu. Comme Jésus, nous pouvons appeler Dieu "Père", du coup, Jésus est notre frère aîné, l'aîné de la multitude des hommes (représentés ici par les moutons). 

 

 

Publié dans Le catéchisme

Commenter cet article