La myrrhe

Publié le par Birus et Coolus

La myrrhe est une résine odorante venant d' un arbre d'Arabie, le balsamier.

Le balsamier produit une résine jaune épaisse, la myrrhe à l’odeur typique

 

La myrrhe est utilisée pour les parfums, l’encens et l’embaumement. Jésus, -NBB-symboles-myrrhele jour de sa mort,  a été embaumé par Nicodème avec un "mélange de myrrhe et d'aloès d'environ cent livres" (Jn 19,39). Une livre = 96 drachmes, donc 100 livres = 9600 drachmes (le dromadaire, à côté, il ne devait pas sentir  grand chose)

 

page39-image1-Lapinbleu-Nuit blanche a BethleemLa myrrhe du balsamier, dans la Bible, symbolise la souffrance et la rédemption.

 

C'est suggéré dans cette image;

pour bénéficier du parfum de la myrrhe, il faut d'abord se cogner.

 

 

 

page14-image1-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

Dans la BD, la myrrhe est sujet de discorde (elle exprime la souffrance)

Le dromadaire se parfume trop, ce qui déplaît à son compagnon l'éléphant. 

 page25-image8-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

 

    

Une autre manière d'exprimer la souffrance, c'est par cette image

page47-image1-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem 

  Mais la myrrhe est aussi sujet de réconciliation (elle exprime la rédemption)

page39-image6-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem 

 

   C'est sa présence qui relève.

page37-image11-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

 

 

 

 

 

 

 

 

 -NBB-symboles-cocochamelle

Toujours dans la BD, la myrrhe est représentée par un parfum de grand prix (nous précisons qu'un parfum de "grand prix" n'est pas destiné aux pilotes de formule 1).

Dans la BD, nous avons inventé à cet effet le "Cocochamel", ce parfum luxueux.

 

Publié dans Les symboles

Commenter cet article