Le temps

Publié le par Birus et Coolus

Les grecs avaient deux mots pour parler du temps :

Chronos et Kaïros.

 

-Chronos est le temps programmé, qui se répète, qui fait les saisons, le jour et la nuit, le calendrier. En bref, c’est le temps prévisible. J’ai des rendez-vous, je sais ce que je fais tel jour à telle heure.

-Mais il y a un autre temps qui vient déprogrammer Chronos, c’est Kaïros. Kaïros est l’évènement, l’imprévu. Que ce soit un événement mondial (une catastrophe naturelle) ou personnel (l’arrivée importune d’un ami, une parole qui me fait réfléchir et changer d’orientation, une émission qui m’interpelle…) Bref, quelque chose qui n’était pas programmé du tout.

 

Chronos est un temps pensé, réfléchi, « normal », et Kaïros est l’événement qui vient rompre le train-train. Le Kairos est le temps de l'occasion opportune. Il qualifie un moment. « Maintenant est le bon moment pour agir. » Kaïros est un petit dieu grec représenté chauve devant avec une queue de cheval derrière (pour qu’on puisse le saisir au passage) mais il a la réputation d’agir vite. Il est toujours représenté sur le bout des pieds comme s’il va partir. Il a dans les mains une balance et fait en sorte qu’elle penche d’un côté. Bref, c’est l’événement qui apporte ou vient résoudre quelque chose de notre vie.

 

Dans la BD, 5 images évoquent Chronos et Kaïros

 

 page10-image2-6-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleem

 

  Les rois mages cheminent dans un mouvement continu, logique (de gauche à droite, cette fois). Si on regarde la couleur di ciel, c'epage10-image4-Lapinbleu-Nuit blanche a Bethleemst le jour qui tombe comme la vie qui passe.

Au milieu de ces images, il y a un gros plan qui vient rompre ce mouvement.

 

Dans notre vie, il y a des événements qui sont des gros plans. Mais ces événements peuvent être positifs ou

négatifs.

 

 

 

 

 

On a bien compris en quoi ça peut être positif.

Ca peut être négatif si on parle du suicide, par exemple.

Publié dans Les symboles

Commenter cet article